Rechercher

SYNDROME DES OVAIRES POLYKYSTIQUES


Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est une affection hormonale fréquente qui touche 6 à 10 % des femmes en âge de procréer.


Les symptômes les plus courants du SOPK sont :

- l'aménorrhée ou absence de règles

- un cycle menstruel irrégulier

- de l'acné

- l'hirsutisme ou augmentation de la pilosité sur le visage et le corps

- l'infertilité

- l'obésité abdominale


La plupart des patientes atteintes de SOPK ont un poids santé mais elles présentent un risque accrus d'obésité au cours de leur vie.


En plus d'un taux d'hormones androgènes élevé, le SOPK entraîne des problèmes de dyslipidémie, une intolérance au glucose et des taux élevés d'insuline dans le sang.


Cette résistance à l'insuline augmente le risque de diabète de type 2 et ce indépendamment de l'obésité abdominale.


Certains changements alimentaires comme la réduction des céréales raffinées, des aliments sucrés et l'augmentation de la consommation de fibres sont bénéfiques.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout